Niedziela Wielkanocna…

…Le Dimanche de Pâques

Szymon Konieczny

Au fur et à mesure des dernières semaines, tous les articles que nous avons publiés nous ont menés jusque là - le Dimanche de Pâques ! Aujourd’hui, comme vous pouvez vous en douter, nous allons décrire un dimanche de Pâques typique en Pologne. Comme à chaque fois, nous tenons à préciser que ce que vous lirez peut varier d'une région à l'autre et même, bien souvent, d’une famille à l’autre ! 


Les traditions les plus importantes ont lieu le matin, en souvenir de l’épisode biblique de la Résurrection de Jésus. Un dimanche de Pâques à la polonaise commence donc… entre 6 et 8 heures du matin, selon les endroits. Les gens se lèvent très tôt afin de choisir de beaux vêtements, se maquiller, se raser… Le caractère festif de la journée oblige à être élégants ! Ensuite, les familles vont à l’église pour assister à la messe de Résurrection précédée par une procession qui commence devant un endroit de l’église décoré en tombeau de Jésus et où le prêtre chante un hymne annonçant la résurrection. Une fois la messe terminée, les familles rentrent chez elles afin de préparer le petit-déjeuner de Pâques, qui est le repas principal de la journée !

 


 

Pendant que les chargés de cuisine finissent la préparation de tous les plats, le reste de la famille dresse la table. Comme à Noël, on sort la plus belle vaisselle, et on décore la table du mieux que l’on peut, cette fois-ci avec des motifs, des objets et des couleurs rappelant le printemps comme par exemple des fleurs ou encore des chatons de saule. Mais la décoration principale reste les Pisanki, des œufs durs peints et décorés par la famille que nous avons déjà décrit l’année dernière (voir ici si vous avez envie d’un petit rappel !). La table et la nourriture fin prêtes, la famille s’installe autour de la table pour lire le passage de la Bible correspondant à la Résurrection, prier un instant et, surtout, pour partager leurs vœux pour cette fête. Et ce n’est qu’à ce moment-là que le repas peut commencer !

 


 

Et de quel repas s’agit-il ! Comme le petit déjeuner de Pâques est traditionnellement le premier repas après le Carême, c’est pendant celui-ci que l’on rattrape les 40 jours de privations. De plus, il a lieu après la messe - plusieurs heures après que tous les membres de la famille se sont levés. La table se plie donc sous le poids des plats qui s’y trouvent et parmi lesquels on trouve généralement des œufs durs, des Pisanki, plusieurs types de charcuterie, de la salade de légumes, des saucisses blanches cuites, du rôti fait maison, de la betterave au raifort, du żurek, du pain et, enfin, plusieurs types de gâteaux – au moins la Babka Wielkanocna et le Mazurek. Parfois, le petit déjeuner est accompagné d’autres rituels et traditions, dépendant de la région et des foyers. Cependant, nous pouvons en mentionner une – la bataille d’œufs. Avant de déguster leurs œufs, chaque convive en choisit un. Ensuite, un par un, on fait des duels où on frappe l’œuf de l’autre personne avec le nôtre. L’œuf qui survit à tous ces duels sans casser est le gagnant !

 


 

Une fois le petit déjeuner terminé, les restes rangés et la vaisselle faite, toute la famille va faire une promenade dans le parc le plus proche. Généralement, un membre sort un peu en avance en essayant de passer inaperçu… Dans le but de cacher des œufs de Pâques, des chocolats, voire même de petits cadeaux. Ces derniers sont bien sûr très loin de l’exubérance de Noël. Mais ils restent un détail sympathique et adoré des plus jeunes qui, une fois arrivés au parc, courent dans tous les sens afin de les trouver !


Les œufs, les chocolats et les cadeaux trouvés, la promenade touche à sa fin et il est l’heure de rentrer et de préparer le repas de « midi » (qui a lieu plutôt vers 14-15 heures). Même si son importance est moindre que celle du petit déjeuner, on reste dans l’esprit festif et on essaie de préparer quelque chose de spécial. Généralement, c’est donc un poulet rôti au four, voire même du canard accompagné de Pampuchy, de petits pains blancs préparés à base de levure et de farine et cuits à la vapeur. Après cela, le reste du Dimanche de Pâques se déroule sous le signe du repos et de la réunion familiale…


Qu’en est-il de vous ? Si vous avez vécu en Pologne, votre famille faisait-elle quelque chose de spécial à Pâques ? Partagez avec nous dans les commentaires !